ONG Formations Nouvelles 51387 visites
Accueil

Annonce atelier de formation du 10 avril 2010

Dimanche 28 Mars 2010 - 22:33:55

Du 10 au 11 avril 2010, l'ONG Formations Nouvelles organise en collaboration avec PROGREANE et le Ministère de la Culture un atelier de formation sur le thème:

"Rédaction administrative: étude pratique du rapport, du compte-rendu et du procès-verbal"

Lieu: Siège ONG sis dans l'enceinte de l'Hotêl de Ville, Villa 2, Petit Portail vers Cocotiers.

Inscription: Permanence ONG, contact: 00241 05 08 30 80

Partenaires:

- Ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (DG PVA)

- PROGREANE (Programme de Renforcmement des Capacités des Acteurs Non Etatiques)


Résumé rapport séminaire RENEF-PROGREANE

Lundi 15 Fevrier 2010 - 20:40:58

Nous présentons succintement les activités du séminaire du Réseau National d'Education et Formation de PROGREANE. Pour obtenir le rapport tocontacter la Permanence de l'ONG au 00 241 05 08 30 80 ou envoyer un message.

Introduction

Grâce au Programme de Renforcement des Acteurs Non Etatiques « PROGREANE », un séminaire de formation aux ANEs membres du Réseau National d’Education et de Formation (RENEF) sur le thème de la rédaction administrative : « cas du rapport, du compte rendu et du procès-verbal », a eu lieu du 14 au 18 décembre 2009 dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville, Salle de Conférence Mairie du 2ème Arrondissement.

Le déroulement des travaux du séminaire

 

Les travaux du lundi 14 décembre

La première journée du séminaire, outre les allocutions de bienvenue et d’ouverture des travaux, débute avec un exposé sur la thématique transversale du professionnel au sein d’une organisation de la société civile.

Cet exposé a permis aux participants d’acquérir des connaissances sur « le professionnel définit comme celui qui manifeste ses compétences, qui est hautement qualifié et qui travaille contre une rémunération tout en respectant le secret professionnels et l’obligation de résultats » a dit le formateur. 

Les travaux du mardi 15 décembre

Le formateur définit le compte rendu comme « un document administratif servant à rendre compte des faits et évènements que le rédacteur a pu constater ou dont il a été témoin dans le cadre de ses attributions » qui exige du rédacteur : objectivité, impartialité et responsabilité pour éviter tout contentieux ; concision, précision et clarté du style.

 

Les travaux du mercredi 16 décembre

A 9h, les groupes de travail ont tour à tour exposé sur le cas pratique. Quant à l’exposé du jour, il porte sur comment rédiger un procès-verbal. C’est un document dans lequel l’agent d’autorité relate ce qu’il a fait ou entendu dans l’exercice de ses fonctions.

Il fait remarquer que « le procès-verbal c’est un compte rendu particulier destiné à faire foi jusqu’à preuve du contraire ». Il est rédigé par des personnes assermentée ou expressément mandatée à l’occasion de certains évènements particuliers : accidents, inspections spéciales, ou Assemblée Générale pour les associations par exemple.

 

Les travaux du jeudi 17 décembre

Arrivée à 8h30 comme à l’accoutumée, les participants ont débuté la plénière en faisant la lecture de leurs travaux en groupe.

Le formateur expose sur le dernier sous thème à savoir comment rédiger un rapport administratif.  Le formateur améliore la définition des participants en disant que le rapport est « un moyen de communiquer, de mettre un thème en relief dans l’intérêt de rendre compte de façon précise par référence à un texte réglementaire (ordre de mission, terme de référence, etc). Le rapport sert essentiellement à donner des orientations en vue d’une prise de décision ».

Les résultats du séminaire

 

- Rappel des objectifs

 

-         Il a permis la formation durant cinq (5) jours des responsables et leaders des réseaux et des ANEs ;

-         Les ANEs sont formés sur les techniques de rédaction administrative d’un rapport, d’un compte rendu et d’un procès-verbal ;

-         Les ANEs leaders des Réseaux Thématiques Nationaux sont prestataires de services du fait de leur organisation et de leur structuration.

 

- Enrichissement des participants

 

Le travail en groupe a permis aux participants de tisser ou de renforcer les liens, d’échanger sur leur organisation et de partager une vision commune pour l’amélioration des actions et de la communication au sein des ANEs en vue de la transformation de la société gabonaise.

 

Les difficultés et les suggestions

 

Difficultés rencontrées

Aucune difficulté majeure n’a entaché le déroulement du séminaire.

Suggestions

 

- Multiplier ce genre de séminaire de formation ;

- Etendre ce séminaire aux localités de l’intérieur du pays pour renforcer les capacités de l’ensemble des ANEs sur le territoire national ;

Conclusion

 

La rédaction administrative est un moyen efficace de communiqué pour le développement d’une entreprise, d’une Organisation non gouvernementale. Elle  requiert des connaissances multidisciplinaires s’appuyant sur des procédures, des formules et des techniques administratives.


ONG et développement communautaire

Lundi 14 Decembre 2009 - 20:9:23

Si les communautés qui se définissent comme des groupes, des collectivités concrètes, des processus d’identification collective supposant un certain niveau d’intégration et pouvant agir en tant qu’acteur pour des intérêts communs, n’ont pas les moyens de se prendre en charge, il demeure néanmoins qu’elles doivent jouer un rôle prépondérant dans toute politique de développement impactant sur leur milieu de vie et leur environnement.

                                               

Trop souvent, les décideurs ou les détenteurs de capitaux investissent pour des programmes de développement sans véritablement prendre en compte ou impliquer les communautés locales. Cela constitue un des facteurs de l’échec de ces politiques et programmes. D’où l’invite de l’ONG Formations Nouvelles pour changer les pratiques et méthodes.

 

Le développement communautaire ne s’oppose pas au développement social qui est un des piliers du développement durable et qui veut dire investir dans les ressources humaines, faire la promotion de la responsabilité des citoyens, et renforcer les familles et communautés. C’est par exemple à travers le développement social ou communautaire que nous pouvons juger de l’impact social des politiques publiques.

 

Les problèmes auxquels sont confrontés les populations du Gabon notamment l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à l’éducation, aux soins de santé, au logement, à l’emploi et aux NTIC que ce soit dans les grandes villes ou dans les villages imposent une action urgente. Cette action passe par la collaboration multisectorielle entre les individus et les organisations impliqués dans les questions d'intérêt public. Il en va de la survit locale et de celle de l’humanité entière.


Pages << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
   ...
Réalisé par Africaciel.com